Aller le contenu

Étiquette : sorde l’abbaye

qu’est ce que la psychanalyse ?

La psychanalyse est une thérapeutique, une rééducation par le souvenir, une conception dynamique des phénomènes psychiques. Elle est un outil d’introspection pour améliorer la connaissance de soi et l‘apaisement intérieur.

La psychanalyse contribue à comprendre les mécanismes qui sous-tendent les comportements, attitudes et symptômes présents actuellement.
La connaissance ainsi acquise, dans le cadre de l’écoute thérapeutique instaurée par le psychanalyste, permet de se dégager de certaines angoisses et freins qui musèlent l’évolution personnelle.

La thérapie psychanalytique est basée sur l’écoute de la parole de l’analysant : ses vécus, ses émotions d’aujourd’hui et son parcours, cette histoire singulière qui l’a mené là.

Les souffrances psychiques signalent les conflits inconscients entre les désirs et les peurs. La première de ces contradictions se situe entre le désir de se dire,  et la peur de se dire. Le psychanalyste, par le cadre rassurant des séances,  accueille une parole, entend la souffrance. Sa pratique est d’abord celle d’une écoute bienveillante où il n’y a de place pour aucun jugement.

La psychanalyse fait appel à la faculté d’auto-guérison et aux capacités à évoluer présente en chacun.

La psychanalyse est un parcours initiatique, le chemin est difficile, il y faut de la ténacité, et du courage pour accepter de se différencier, de s’autonomiser.

De ce travail émergeront des mouvements psychiques, pourront se tendre les ressorts pour entamer une lente modification, sans que soit renié ce qui a été. Le chemin parcourt la mémoire, faite de creux et de pleins, de crayonnage et de larges taches de peinture. Le psychanalyste est un guide. Aider quelqu’un à cheminer dans son intériorité, c’est le suivre dans ses tâtonnements sans jamais vouloir imposer un rythme ou une orientation, tout en étant dans une présence recueillie et ouverte.

La psychanalyse est freudienne dans son essence, Freud étant le fondateur de cette discipline. En même temps, les méthodes et les approches ont évolué depuis Freud, les concepts psychanalytiques ont fait l’objet de nombreux apports, les problématiques rencontrées ont beaucoup changé. J’applique une psychanalyse dite active où je ne laisse pas le patient errer. Les matériaux utilisés restent quant à eux, comme dans la psychanalyse freudienne, les associations libres, les souvenirs, les rêves.

Contrairement à d’autres méthodes thérapeutiques plus en surface, la psychanalyse propose une plongée réellement au coeur des profondeurs de l’inconscient et va travailler non pas le symptôme mais la cause de la maladie et des dysfonctions, pour l’assainir. La source originelle traumatique qui a forgé des défenses inadéquates, des troubles de la personnalités et des maux physiques est atteinte en vu de la libération de son emprise pathologique. Un nouvel état plus unifié peut alors advenir. C’est ainsi que certains patients parlent d’une véritable « Renaissance ».

Il s’agit d’une expérience unique, émouvante, bouleversante et privilégiée où la possibilité de se défaire des scories du passé vous est offerte. Par cet outil puissant, qui permet une qualité de lien et d’écoute de soi à nul autre pareil, voici un voyage au coeur du plus intime visant le ressenti de paix avec vous et avec les autres. Une quête personnelle responsable et élevée pour aller à la rencontre de soi, vivre concrètement votre potentiel et faire jaillir votre authenticité dans une liberté d’être.

Anne-Claire Plantey est votre psychanalyste dans les landes. Elle  vous accueille à son cabinet de Sorde l’Abbaye.

 

Écrire un commentaire